Vendredi 13 à Caracas

Publié le par Anne-So et Dam

Ce vendredi 13 avril, nous avons été étonnés de ne pas payer le métro, toutes les bornes étaient en panne, à l'entrée mais aussi à la sortie. Pas de traquenard donc,ni de fausse joie, juste quelquechose de bizarre dans l'air.

Une voix divine sortant des haut-parleurs du métro nous informe alors qu'il n'est pas nécessaire d'insérer notre ticket dans la machine car nous, usagers caraqueños, bénéficions d'une journée de métro gratuite.

Mais que se passe-t-il ? Un juste retour au pays des schtroumpfs ou des bisounours, où les transports publics seraient gratuits? Le retour au véritable service public ?  Un coup de chance lié au Vendredi 13 ?

Soudain nous nous rappelons de quelquechose. Une "Marcha"  (Manifestation rouge), composée de milliers de personnes à traversé le centre-ville cet après midi.

Le lien est fait ! Eurêka !! Il y a tout juste 5 ans, Chavez échappait au coup d'Etat de l'opposition grâce à un immense soulèvement populaire opposé à la prise de pouvoir d'un homme proposé par l'armée et les syndicats patronaux. Durant quatre jours en 2002, Chavez est arrêté, puis la prise de pouvoir de Pedro Carmona Estanga est proclamée, les informations sont coupées et remplacées par des telenovelas, soulèvement, libération de Chavez et arrestation de l'opposition.
La boucle est bouclée !


Et pour remercier le peuple, le métro est gratuit aujourd'hui. Tout est normal...

Publié dans Venezuela

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article